2019 est l’année du bois énergie

Le constat pour le bois énergie est plus que positif : une hausse des ventes de chaudières à granulés de plus de 99% , et une augmentation de +13% pour les chaudières à plaquettes pour les 3 premiers trimestres de 2019. Le constat a été fait par le syndicat français des chaudiéristes biomasse (SFCB). Cette évolution remarquable a inquiété le SFCB en début d’année, car cette augmentation de vente demande plus d’installateurs agrées de la qualification Qualibois Eau. « Nous avons besoin d'eux pour poser les chaudières ! »  déclare Eric Tredel, Président du SFCB.

La transition s’est faite avec succès : plus de 800 installateurs ont été formés début 2019, contre 309 début 2018. « L’année 2018 s’est achevée avec l’apparition d’un pic d’activité qui s’est amplifié en 2019. J’y vois la preuve que les professionnels se mobilisent fortement à la suite des annonces et mesures d’incitation du Gouvernement en faveur des énergies renouvelables et de la rénovation énergétique » avance  Gaël Parrens, Président de l’organisme Qualibois Eau.

Un autre élément à retenir : la modification de la loi CITE, qui vise à aider les ménages modestes lors de leur transition. Nous passerons d’une déduction d’impôt à une aide directe. Les ménages seront mieux soutenus, avec une aide plus forte, car les installations ont un coût. Ces aides sont une avancée et un soutien important pour les ménages modestes.

En 2019, c’est la pompe à chaleur qui a été la grande gagnante de l’aide «Coup de pouce» : 80 % des chaudières fioul changées ont été remplacées par une PAC. Ce qui pose problème, estime le syndicat, puisque l’on augmente ainsi la consommation électrique...